Stratégie commerciale : que font les meilleurs vendeurs? - GEST'COM

10 février 2019

Les meilleurs vendeurs sont ceux qui font le pas de plus.
Qui donnent le coup de pioche de plus….

Ils font ce que beaucoup détestent.

Ils prospectent
ils utilisent plusieurs canaux de prospection, dont le téléphone tant redouté!
Ils osent demander une référence.
Ils sont sur le terrain
ils regardent deux / trois coups en avance.
Ils créent des opportunités.
Ils s’inscrivent dans des clubs d’affaires.
Ils OSENT conclure.
Ils OSENT demander une mise en relation avec un décideur difficile à trouver…
Ils sont innovants, ils créent des évènements (exemple expo chez un fournisseur)/journée porte ouverte…
ils varient les sources d’apport d’affaires.
Prospects.
Prescripteurs.
Partenaires.
Fournisseurs…

La liste peut être longue.

Et vous?
Chaque matin, posez-vous la question

quelles actions je pourrais réaliser pour faire augmenter mes ventes ?
Pour construire une vente ?

Ne soyez pas seulement des vendeurs, mais des créateurs d’opportunités!
Créez des opportunités et laissez les grandir et un jour elles deviendront des succès.
Pour que cela fonctionne il faut du volume, si vous avez trop peu de contact, vous ne serez pas prêt à attendre que ceux-ci soient matures
et, si vous semblez pressez, vous donnerez a vos clients un sentiment que vous êtes dans le besoin,
or, vous savez on ne prête qu’au riche, pour bien vendre bien négocier, il faut être prêt a perdre

Cette modification de point de vue change tout, car on devient moins pressant avec les clients, nous leur laissons le temps d’être prêts
et nous faisons des affaires!

Considérez votre portefeuille de prospect comme une pépinière que vous devez faire grandir.
Comment ?
en gardant le contact par différents canaux comme vu précédemment

Par exemple.
Imaginer une vente qui ne se fait pas
demander systématiquement un accord de relance à votre interlocuteur avant de terminer un rendez-vous.

Objectif : Ne pas laisser un seul de ces contacts sans une intervention programmée selon une fréquence adaptée.
Utilisez un outil de suivi de type GRC ( Gestion de la relation client).

Un contact aujourd’hui c’est peut-être un client ou un prescripteur dans 2 ans.

Pour les manageurs : laissez vos commerciaux faire du relationnel.
Leur valeur ajoutée n’est pas dans la paperasse.
Évidemment, c’est important qu’ils sachent cibler leurs prospects, qu’ils sachent quoi dire, quoi faire….

Bonnes ventes à tous!

Open chat