Étude de cas

Créateur d’entreprise: objectif dépassé de 40%.

Après plusieurs années comme salarié dans un bureau d’étude, Philippe décide de se lancer à son compte. Il crée ainsi en 2014 son propre bureau d’étude en calcul de structure béton armé. Il bien conscience qu’il va devoir développer ses aptitudes dans le domaine de la vente afin de pérenniser son activité. Pour Philippe, La vente,ce n’est pas pour lui, quel drôle de métier avec beaucoup d’idées reçues….et pourtant…

Après plusieurs années comme salarié dans un bureau d’étude, Philippe décide de se lancer à son compte.
Il crée ainsi en 2014 son propre bureau d’étude en calcul de structure béton armé.
En tant que créateur d’entreprise il bien conscience qu’il va devoir développer ses aptitudes dans le domaine de la vente afin de pérenniser son activité.
Pour Philippe, la vente,ce n’est pas pour lui, quel drôle de métier avec beaucoup d’idées reçues….et pourtant…

La problématique:
Un créateur d’entreprise qui doit intégrer un nouveau métier: la vente pour réussir son projet d’entreprise.

La Solution:
Définition des objectifs.
Mobilisation, animation et élargissement de son réseau.
Formation aux fondamentaux de la vente avec mise en pratique sur des cas concrets.
Mise en place d’un CRM pour piloter et gérer la relation client.

Résultats:
Une révélation pour Philippe qui découvre la vente et qui pratique maintenant cette activité avec aisance et plaisir.
Et comme « on fait bien ce que l’on aime » objectif de chiffre d’affaires dépassé de plus de 40 %.

Son témoignage

Témoignage-avatar

Je suis Philippe PERRET, de l’entreprise SABRES pour SAône BResse Etudes Structures, bureau d’études principalement béton armé.
Après 25 ans d’exercice de mon métier, j’ai créé ma propre société en Janvier 2014.
Cela m’a obligé à apprendre de nouveaux métiers, en particulier le côté commercial.
Cette facette de mon activité ne m’enchantait guère. J’ai donc contacté GEST’COM.
Au fil de plusieurs séances d’accompagnement, Sébastien MARGUIN m’a appris à apprivoiser les techniques commerciales de base et m’a surtout appris à décomplexer l’acte de vente.
Cela m’a permis d’avoir plus confiance en moi en tant que représentant commercial de mon entreprise.
Cela m’a permis d’appréhender les rendez-vous clientèle plus sereinement sans la boule au ventre des 2 premiers rendez-vous de prospection.